Divorce, quand les hommes décident : les 5 déclencheurs

Aujourd’hui, je vais m’assoir sur la chaise d’en face et vous transmettre les propos recueillis auprès d’hommes divorcés, de psychothérapeutes et de thérapeutes de couples.

Je vous présente ici les 5 déclencheurs principaux qui poussent les hommes à demander le divorce.

J’ai fait tous les efforts possibles pour rester objective, cependant, nous sommes quand même dans une tribu de filles, j’ai fait le maximum ! 😊  

1 - Ils souffrent d'un manque de reconnaissance :

Comme nous, les hommes ont besoins de reconnaissance !

Ils souhaiteraient aussi être impliqués dans les banalités quotidiennes. Si, si ! Savoir qui va faire la vaisselle, faire les courses ou passer l’aspirateur ! Sans cette reconnaissance, ils éprouvent de la rancœur et il semblerait que le processus soit plus rapide que pour les femmes.

Ils trouvent que leurs besoins ne sont pas pris en compte. Lorsque les hommes pensent que l’on ne se soucie pas de leur bien-être et de leurs problèmes, ils estiment que leur couple ne peut plus être sauvé. 

La situation devient douloureuse et toxique pour le couple. Là encore, plus le temps avance et plus les choses se dégradent. Ils ont parfois l’impression d’être relégués au rôle de porte-monnaie sur pattes !

2 - Et justement, ils trouvent que leur femme dépense trop d'argent

Il semblerait que les femmes soient trop dépensières. Ils insinuent « ma femme compte trop sur moi ».

Ce constat est d’autant plus affirmé lorsque le salaire de la femme est moins important que celui de l’homme. Ce qui se vérifie dans la majorité des cas, puisque selon l’INSEE, à travail égal, le salaire des femmes est en moyenne inferieur de 18,5% à celui des hommes.

Les hommes seraient cependant prêts à accepter si leur femme était reconnaissante…un merci ne coûte rien !  Encore faudrait-il avoir une idée claire du type de remerciement attendu.

3 - L'écart se creuse :

Les hommes s’attendent à ce que leur femme n’ait pas changé en dix ans.

Nous parlons d’évolution personnelle et intellectuelle : faire le pied de grue pendant des heures devant un cinéma en plein hiver pour l’avant-première du Xème épisode de la « guerre des étoiles » (ça c’est du vécu !), curieusement, toutes les femmes ne sont pas joueuses !

Il y a aussi l’évolution physique : que celles qui ont gardé leur corps de 20 ans après 3 accouchements et deux césariennes lèvent le doigt !  C’est quand même inquiétant, les femmes seraient donc les seules à vieillir ?

En clair : pour les hommes, les tempes grisonnantes (quand ils ne sont pas chauves !) et le ventre qui pousse (mais pas trop), c’est sexy ; pour les femmes, les seins qui tombent (un peu), les hanches qui s’épaississent (mais pas trop non plus !), ça leur rappelle leur mère !

4 - La vie sexuelle s'appauvrit :

Le sexe devient monotone voire inexistant. Surprise ! Lorsqu’un homme se plaint de sa vie sexuelle il a surtout peur que son épouse ne le trouve plus attirant !

En réalité, la vraie peur des hommes est de ne plus plaire. C’est un déclencheur de la fameuse crise d’ado tardive ! C’est en général l’origine des problèmes de couple et l’entrée en scène de la « maitresse ».

Le besoin de se rassurer et de prouver qu’ils sont encore capables de séduire. Ce sentiment est rarement reconnu par les hommes, même s’ils sont à l’origine du blocage.

5 - L'infidélité

L’ego est un paramètre important. Pour certains, c’est le « feu vert » donné : ils étaient déjà en mode réflexion sans vraiment vouloir initier la rupture.

J’ai moi-même entendu : « si seulement ma femme me trompait, ce serait plus simple de la quitter, j’aurais au moins une bonne raison ! ».

Lorsqu’un homme trompé quitte sa femme, il est quasi-impossible de savoir si sa décision dépend de l’infidélité ou si d’autres raisons sont en cause.

Pour conclure  :

Nous pouvons constater que la plupart des raisons invoquées, qu’elles viennent des femmes ou des hommes, pourraient être prises en compte, si seulement un dialogue clair et honnête existait au sein du couple.

Combien de fois sommes-nous toutes et tous confrontés à cette réalité ?  Ça ne va pas, je n’ose pas parler, cela ne servirait à rien…l’incompréhension s’installe, souvent par manque de communication.

Nos besoins ne sont plus comblés et nous devenons incapables de combler ceux de l’autre. C’est étrange de réaliser qu’en voulant préserver l’autre, on finit souvent par détruire une part de nous, une part de l’autre et souvent notre couple.

Et toi Belle Amazone ? Ton ex-conjoint t’a-t-il fait part de ses attentes, ses ressentis, ses besoins ?

Peux-tu te rappeler les « petites phrases » récurrentes, tu sais, celles qu’on dit juste « comme ça » ?

N’hésite pas à nous laisser un commentaire, ton expérience nous intéresse !


Beatrice Gaboyard 

Les ZamaZones 

Vous avez besoin d’aide, pensez au coaching ! pour en savoir plus, contactez-nous.

www.leszamazones.com – cb@leszamazones.com

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire