On a besoin de vos lumières !

Notre jeune communauté les ZamaZones a passé la barre des 800 membres et nous tenons à vous remercier de faire partie de la Tribu.

Chris et moi-même, nous disons ce que nous faisons et faisons ce que nous disons. C’est la meilleure manière que nous ayons trouvé pour rester honnêtes, simples et efficaces.

Et là, nous avons besoin de vos lumières.

Aujourd’hui, nous avions envie de vous partager ce retour d’expérience.

Il y a un mois environ nous avions eu l’idée de vous proposer un concours par tirage au sort en mettant en jeu 10 coachings, pour une valeur totale de 4500€. Celui-ci permettait à 10 d’entre vous de gagner un coaching GRATUIT de heures d’une valeur de 450 €. Cette démarche était totalement gratuite, nous n’avions pas pour objectif de vendre quoi que ce soit, il n’y avait aucun message caché dans « l’emballage ».

En vous offrant ce cadeau, nous avions envie de vous montrer notre volonté de partager l’une des méthodes qui nous a permis de sortir de l’impasse de la séparation, mais aussi de nous investir pleinement pour notre tribu et toutes les ZamaZones, qui cherchent des solutions pour se reconstruire et surmonter cette épreuve.

Pas mal comme cadeau, quand on a besoin d’être guidée ou accompagnée suite à un divorce ou à une séparation.

Pas mal aussi pour faire un premier pas vers sa reconstruction, quand on ne sait plus trop où on en est, que plus rien ne semble avoir de sens et qu’on a l’impression d’avoir perdu son identité de femme.

Ça, c’est ce que nous pensions et notre seul regret lors du lancement était de ne pouvoir offrir que 10 coachings pour une communauté de 800 ZamaZones, puisque seul 1,25 % de notre tribu allait bénéficier de ce super cadeau ! 

seulement voilà, comme la plupart d’entre vous, nous avons aussi une activité professionnelle qui nous permet de payer nos factures. Il se trouve que notre profession c’est le coaching ! Il était donc tout à fait logique de vous faire profiter de notre savoir faire et de vous offrir un peu de notre temps. Pour un premier essai, nous n’avions pas la possibilité de vous offrir plus d’une semaine de travail bénévole et avons préféré la qualité à la quantité.

Et bien vous savez quoi ?

Seules 8 de nos ZamaZones en herbe ont participé à ce concours, cela ne représente même pas 1% de notre communauté et sur les 8, une seule a pris le temps de répondre au questionnaire de préparation au coaching : mathématiquement cela représente 0,125 % ; vous avez bien lu, une amazone sur 800 est donc prête à passer à l’action et nous la félicitons pour son courage.

Nous sommes partagées entre la surprise et le choc !

La surprise serait que vous ayez toutes trouvé la solution miracle qui vous permette de repartir du bon pied et dans ce cas partagez vos expériences, les nouvelles venues ont vraiment besoin de soutien, c’est la raison d’être de notre tribu.

Le choc serait que 9 personnes sur 10 ne seraient pas prêtes à saisir une opportunité de s’en sortir et de passer à l’action pour entamer le reste de leur vie, de manière sereine et heureuse.

Cela voudrait-il dire que vous vous sentez bien dans cette détresse ?

Honnêtement, qu’il s’agisse de surprise ou de choc, on a un peu de mal à y croire !

Alors nous nous interrogeons : 

L’accident de parcours que vous êtes en train de vivre et qui vous plonge dans la déprime, est le point de départ d’une transition de vie. Nous nous adressons à chacune d’entre vous et nous avons besoin de votre aide pour faire avancer la tribu.

Alors Chère Amazone, quelle est la raison de ta présence ici ?

  • Si tu cherches un raccourci, une technique miracle où tout pourrait s’arranger vite, sans efforts et sans souffrance, Oups ! Tu n’es peut-être pas au bon endroit. Chez les ZamaZones, nous ne sommes pas au pays des fées et à notre grand désespoir, nous n’avons pas de baguette magique pour te faire oublier en deux jours, ce que tu as mis des années à construire ! On ne te l’a jamais caché, le processus de reconstruction peut être long et il ne se fait pas sans douleur.
  • Si comme cette « amazone en colère » tu nous dis « …Vous énumérez les 7 « cas » pourquoi mon mari a été infidèle !…JE LE SAIS…de les entendre encore et encore cela ne fait que me culpabiliser encore et encore.... la vérité je la regarde en face...j’espère que vous allez m’apporter autre chose, désolée, je suis en colère car tout ce que vous énumérez je le sais déjà !»

Si tu sais déjà tout, que manifestement, ce que tu as mis en place n’a pas fonctionné, que tu veux qu’on t’apporte autre chose mais que tu ne demandes rien, c’est comme si tu montais dans un taxi en disant « je veux aller quelque part ! ». Tu aurais toutes les chances de rester sur place.

Chez les ZamaZones, nous ne sommes pas non plus » Madame Soleil »et nous ne pouvons pas deviner quels sont tes besoins si tu ne les exprimes pas.

Chez les ZamaZones, il y a juste une volonté d’avancer, une volonté de vouloir s’en sortir, une volonté de passer à autre chose, une volonté d’être une Amazone libre et heureuse de choisir sa nouvelle vie !

Notre objectif, est de te rendre autonome par la transmission de notre expérience. Il y a une infinité de chemins possibles vers ta nouvelle vie, mais il y a un seul point de départ et un seul point d’arrivée et tu es la seule à pouvoir les choisir.

Aujourd’hui tu peux faire partie des femmes qui pensent « je suis qui moi pour espérer mériter mieux que ça ? alors que la vérité, c’est qu’il y a aussi des femmes divorcées, séparées qui vivent des vies passionnantes et inspirantes.

Nous sommes d’accord pour dire qu’elles ne représentent qu’une minorité et c’est peut-être pour cela que tu penses que ce n’est pas pour toi. Tu décides alors de rester dans l’ombre et tu trouves toutes les excuses possibles et imaginables pour y rester.

Mais la première notion que tu dois retenir est celle du « pas normal » :

  • Non ce n’est pas normal de continuer à vivre une histoire terminée
  • Non ce n’est pas normal de souffrir pour quelqu’un qui ne t’aime plus
  • Non ce n’est pas normal de ne pas avoir envie de te lever le matin pour vivre la journée qui t’attend
  • Non ce n’est pas normal de laisser la peur diriger ta vie
  • Non ce n’est pas normal de te sentir stressée 80% du temps
  • Non ce n’est pas normal de te sentir inexistante
  • Non ce n’est pas normal de crier sur tes enfants parce que tu ne gères pas tes émotions
  • Non ce n’est pas normal de chercher désespérément un amour « pansement » pour combler un vide
  • Non ce n’est pas normal de t’autosaboter pour un mec qui se fout éperdument de tes états d’âmes
  • Non ce n’est pas normal de ne pas vouloir s’en sortir…

Nous aussi pendant longtemps, nous nous sommes contentées du « ce n’est pas normal », en se résignant face à la difficulté du changement et cela malgré des insatisfactions récurrentes. Beaucoup de personnes dans notre entourage vivaient la même chose et très peu parvenaient à se sortir de ce triangle « victime, sauveur, persécuteur », bref beaucoup sont restées dans le troupeau !

Pourquoi ?

C’est assez simple. Quand tu arrives sur le groupe, tu partages ton histoire et tu as l’occasion de lire l’histoire des autres si tu le souhaites. Chacune dépose ce qu’elle veut et ces présentations se font dans la bienveillance, le non jugement et le respect de chacune. Évidemment, l’empathie est souhaitable.

  • Si tu consacres trop de temps et d’énergie à essayer d’analyser ta vie passée en la comparent à celle des autres, tu fais fausse route ! Tu vas rentrer dans le troupeau du « moi c’est pire » ou dans celui du « finalement je ne vais pas si mal ». Garde en mémoire que ton passé ne va pas résoudre ce que tu vis au présent, ni ce que tu vivras dans le futur. Nourrir ton passé et nourrir celui des autres est donc contre-productif. Le passé n’a pas d’avenir et comme le disait Coluche « ton avenir est devant toi et il sera derrière chaque fois que tu feras demi-tour ! »
  • S tu reçois simplement le partage de chacune et si tu as pour objectif de ne plus souffrir, de ne plus vivre dans l’ombre de ton ex, d’assumer ton célibat et de ne pas le subir, de retrouver confiance en toi et en l’autre (le prochain), d’être heureuse tout simplement, d’accepter la situation en te servant de ton expérience passée sans en devenir l’esclave, tu vas entrer dans la Tribu des ZamaZones.

Pour conclure, dans un troupeau tout le monde suit parce que « c’est comme ça et qu’on n’a pas le choix » et ça, ce n’est pas l’identité des ZamaZones.

Dans notre Tribu de guerrières, les plus fortes accueillent les nouvelles arrivantes et les soutiennent dans leur démarche de reconstruction. Personne ne s’apitoie sur personne. Chacune a déjà en elle les ressources nécessaires pour réussir. Dans ce groupe, plus du Demandes, plus tu t’Engages, plus tu vas Recevoir et plus tu auras une chance de Réussir.

Va chercher ces ressources, accorde-toi le temps nécessaire et n’hésite pas à investir sur toi. 

Aujourd’hui, ta situation ne te convient pas, tu es la solution, tu as la possibilité de faire tes choix. N’abandonne pas !

Si tu as lu ce message jusqu’à la fin, nous supposons que tu as choisi d’abandonner le troupeau et que tu veux vraiment faire partie de la Tribu des ZamaZones.

Puisque chaque action commence par-là, de quoi as-tu pris conscience ?
Qu’attends-tu du groupe et en quoi pouvons-nous t’aider ?
Qu’es-tu prête à mettre en place pour t’en sortir ? 
Quel serait ton premier défi ?

Nous attendons vos retours avec impatience, vous êtes toutes concernées aidez-nous à vous aider et exprimez librement vos envies, besoins, délires et nous pourrons mettre des actions en place qui vous conviennent. 

P.S : pour les délires, allez-y mollo quand même le génie d’Aladin on ne l’a pas non plus sous la main 😊. A vos claviers, on compte sur vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
  • 4
  •  

Laisser un commentaire